F.A.Q.

F.A.Q.2018-09-05T11:17:52-10:00
Pourquoi mettre en place une gestion des déchets dans l’entreprise ?2018-09-05T11:18:02-10:00
  • Respect de la règlementation

    Le premier intérêt d’une gestion des déchets est une mise en conformité réglementaire qui permettra d’éviter contrôle et amendes.

  • Pour faire des économies

    Si l’élimination des déchets est souvent un coût pour l’entreprise, celui-ci peut être diminué par une gestion intelligente des déchets.

    Certains sont considérés par d’autres comme des matières premières (dites secondaires) et ont donc une valeur marchande qui permet d’en tirer un bénéfice. C’est le cas des métaux par exemple.

    Aussi, il faut noter qu’un déchet non dangereux est considéré comme dangereux s’il est en contact avec une matière dangereuse. Le tri des déchets est donc essentiel.

  • Pour protéger l’environnement ?

    Tout déchet impacte l’environnement.

    Une bonne gestion des déchets permet donc de réduire son impact : tri, stockage adapté, filière autorisée

Pourquoi ne peut-on pas verser les déchets chimiques dans les canalisations ?2018-09-05T11:18:10-10:00

Les produits chimiques sont néfastes pour la santé et pour l’environnement. Ils peuvent notamment dégrader les stations d’épurations d’eaux usées.

Comment gérer mes déchets dangereux ?2018-10-10T15:48:22-10:00

Quel que soit le déchet dangereux, des règles d’utilisation communes sont à respecter pour minimiser leur impact :

  • Je limite son usage

    Lorsque c’est possible, optez pour des alternatives plus écologiques, ces derniers sont généralement fabriqués à partir de substances moins polluantes (origine végétale, matière renouvelable).

  • Je les stocke dans un contenant adapté et un lieu sécurisé

    Stockez toutes vos substances dangereuses avec précaution : dans des récipients hermétiques, dans un local sec et aéré, à l’abri de la chaleur, de la lumière et de la fumée. Pour les produits liquides, disposez-les sur rétention.

    Le prestataire de gestion de vos déchets peut également vous soumettre des préconisations techniques à respecter.

  • Je fais appel à un prestataire agréé pour la collecte et le traitement

    Vous trouverez l’annuaire des prestataires agréés en cliquant ici

Pourquoi réparer si je peux m’en acheter un neuf ?2018-10-10T15:47:31-10:00
  • Je suis vraiment sûr que cela ne fonctionne plus ?

    En regardant de plus près le dysfonctionnement, quelques fois, un simple changement de courroie, de joint ou de fusible ou autre permet de faire fonctionner à nouveau l’appareil.

  • Pour économiser de l’argent

    Certaines pièces coûtent souvent moins chères qu’un produit neuf.

  • Pour notre environnement

    Privilégier la réparation est un geste éco-responsable. Bien que la majorité de ces équipements sont recyclables, certains de leurs composants sont tout de même très polluants et donc nuisibles à l’environnement.

  • Pour économiser des ressources

    Nous avons tous le réflexe d’acheter un produit neuf quand l’un de nos appareils est abîmé (ex : cafetière, téléphone portable). Cela implique l’utilisation des ressources lors de la fabrication d’appareils neufs.

    Ces ressources peuvent être économisées par la réparation (principe de l’économie circulaire).

  • Pour favoriser l’économie locale

    Ils sont cordonniers, horlogers, réparateurs d’électroménagers, de cycles, de matériels informatiques et téléphones portables, ou encore couturières et leurs métiers est de faire revivre les objets endommagés.

Glossaire

CET (ou Centre d’Enfouissement Technique)2018-11-20T15:38:25-10:00

Site utilisé pour le stockage permanent et contrôlé des déchets ultimes.

Déchet2018-08-22T11:47:35-10:00

“Tout résidu d’un processus de production, de transformation ou d’utilisation,toute substance, matériau, produit ou plus généralement, tout bien abandonné ou que son détenteur destine à l’abandon.”

(Code de l’Environnement, Livre II, Titre 1er)

Déchets dangereux (ou à risques)2018-08-22T11:48:05-10:00

“Tous résidus de produits ou mélanges de produits ou matériaux ayant pour propriété d’être nocifs, ou toxiques, corrosifs, explosifs, combustibles, comburants, résultant de tout emploi dont le rejet dans le milieu naturel est de nature à induire un risque à court, moyen ou long terme, pour la santé de l’être humain et de son environnement.”

(Code de l’environnement – Art.D212-1)

Exemples : déchets d’amiante, déchets résultant d’activités de soins à risques infectieux (DASRI), résidus de peinture, batteries, huile de vidange, etc.

Déchets inertes2018-08-22T11:48:51-10:00

“Tous déchets qui ne subissent aucune transformation physique, chimique ou biologique, susceptible de porter atteinte à la santé de l’être humain et à son environnement.”

(Code de l’environnement – Art.D212-1) :

Exemples : déchets de plastique, métaux, ferrailles, verres, déblais et gravats non polluants, etc.

Déchets non dangereux2018-08-22T11:47:01-10:00

“Les déchets ne relevant ni de la classification des déchets à risques, ni celle des déchets inertes.”

(Code de l’environnement – Art.D212-1)

Exemples : déchets de papiers, cartons, textiles, déchets verts, boues fermentescibles, etc.

Déchets ultimes2018-08-22T11:50:57-10:00

« Déchets, résultant ou non du traitement, qui ne sont pas susceptibles d’être traités dans les conditions techniques et économiques du moment par extraction de la part valorisante ou par réduction de son caractère polluant ou dangereux.”

(Code de l’environnement – Art.D211-1)

En milieu terrestre, les déchets ultimes ne peuvent être stockés de manière permanente que dans un CET (ou Centre d’Enfouissement Technique) installé et exploité suivant les prescriptions règlementaires.

Filières d’élimination2018-08-22T11:51:53-10:00

« Ensemble d’opérations prenant en charge les déchets, dans des conditions satisfaisantes vis-à-vis de la santé publique et de l’environnement, depuis leur production ou leur détention, jusqu’au stade ultime ».

(Code de l’environnement – Art.D211-2)

Producteur de déchets2018-08-22T11:54:20-10:00

“Toute personne dont l’activité produit des déchets (producteur initial de déchets) ou toute personne qui effectue des opérations de traitement des déchets conduisant à un changement de la nature ou de la composition de ces déchets (producteur subséquent de déchets).”

(Code de l’environnement de la France métropolitaine, Art.L. 541-1-1)

Recyclage2018-08-22T13:41:33-10:00

Toute opération consistant à réintroduire directement un déchet dans un cycle de production dont il est issu en remplacement total ou partiel d’une matière première vierge.

Réemploi2018-08-22T11:55:26-10:00

Toute opération par laquelle des substances, matières ou produits qui ne sont pas des déchets sont utilisés de nouveau pour un usage identique à celui pour lequel ils avaient été conçus.

Rétention2018-09-06T14:42:15-10:00

Le stockage de produits liquides et notamment ceux dangereux, nécessite une capacité de rétention (bac, bassine ou tout autre système étanche) qui suit la règle suivante : s’il n’y a qu’un seul contenant, la rétention doit être égale à 100% du volume du contenant. En revanche, si le stock est composé de plusieurs contenants, alors la rétention doit avoir un volume égal à 50% du stock.

La mise en place d’un système de rétention permet de réduire le risque d’écoulement de liquides sur le sol et donc de pollution de l’eau et/ou du sol. Elle permet également la sécurisation du personnel (réduction du risque de chute).

Réutilisation2018-08-22T11:55:53-10:00

Toute opération par laquelle des substances, matières ou produits qui sont devenus des déchets sont utilisés de nouveau.

Traitement2018-08-22T14:47:33-10:00

Le traitement des déchets a pour objectif de réduire, dans des conditions contrôlées, un potentiel polluant initial.

Le traitement des déchets est envisagé aujourd’hui dans un cadre de complémentarité des filières et comprend des opération de valorisation, d’incinération et de stockage (enfouissement).

Valorisation2018-08-22T11:39:33-10:00

Mode d’exploitation des déchets qui vise à les transformer afin de les réintroduire dans le circuit économique.

Le terme générique de valorisation intègre le réemploi, la réutilisation, le recyclage, la valorisation organique, la régénération et la valorisation énergétique des déchets.