2022-02-21T15:02:06-10:0018 février 2022|

Réglementation plastiques à usage unique

Depuis le 1er septembre 2020, 𝐥𝐞𝐬 𝐬𝐚𝐜𝐬 𝐩𝐥𝐚𝐬𝐭𝐢𝐪𝐮𝐞𝐬 𝐚̀ 𝐮𝐬𝐚𝐠𝐞 𝐮𝐧𝐢𝐪𝐮𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐜𝐨𝐦𝐦𝐞𝐫𝐜𝐞𝐬 𝐬𝐨𝐧𝐭 𝐫𝐞́𝐠𝐥𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭𝐞́𝐬. A partir du 1er janvier 2022, l’interdiction est étendue à tout type de sacs en plastique et tout type de sacs possédant une fenêtre en plastique, destinés à l’emballage de marchandises à la caisse des points de vente ou à l’emballage de marchandises dans l’espace de vente. La Déclaration de la Polynésie française sur la prévention des déchets approuvée récemment par l’Assemblée de la Polynésie française, engage le Pays dans une démarche globale de «Zéro Gaspillage», en partant du principe que tout ce qui ne [...]

2021-11-23T15:12:35-10:0023 novembre 2021|

Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD)

Du 20 au 28 Novembre, c’est la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD). Coordonnée en Polynésie française par l’ADEME, la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD) est un « temps fort » de mobilisation au cours duquel des initiatives pour la prévention des déchets sont mises en avant. Aujourd’hui, chaque polynésien produit en moyenne 200 kg de déchets ménagers et assimilés par an contre environ 260 kg en 2011. Les efforts sont présents et doivent se maintenir. En effet, face à ce constat, la réduction des déchets est une démarche essentielle afin d’économiser les matières premières [...]

2022-02-18T14:28:19-10:0022 novembre 2021|

Prolongement de l’Appel à candidature Fonds Tourisme Durable

Dans le cadre de la relance économique, la CCISM, en partenariat avec l’ADEME et la Polynésie française, lance un appel à candidature en faveur du tourisme durable. Les entreprises candidates pourront bénéficier d’une aide financière et technique dans le domaine de la restauration et l’hébergement touristique. A ce jour, 6 établissements ont pu bénéficier d'un diagnostic ainsi que d'un plan d'actions afin de s'inscrire dans une démarche de tourisme durable.   Ce dispositif est gratuit et s’adresse aux entreprises situées sur toutes les îles de la Polynésie française. Les candidatures sont à remettre à la Cellule Qualité, Hygiène, Sécurité et [...]

2022-02-18T14:28:31-10:0022 novembre 2021|

7 entreprises relèvent les Challenges pour un fenua durable

La 3ème édition des « Challenges pour un fenua durable » récompense 7 entreprises locales qui sont allées jusqu’au bout de leurs démarches de développement durable et obtiennent le label « Challenges pour un fenua durable » niveau or pour une durée de 3 ans. Sur les 11 entreprises inscrites en 2021, 7 entreprises ont relevé les 17 défis obligatoires et plus de 15 challenges parmi les optionnels : Bora Bora Holiday’s Lodge Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) German motors – Activité de vente automobiles et administrative Salaisons de Tahiti Sopadep – Activité de vente automobiles et administrative Sopal STA/AMI – Activité de [...]

2021-05-17T10:04:09-10:0017 mai 2021|

Appel à Projets Economie Circulaire 2021

Lancement de l'Appel à Projets Economie Circulaire 2021 : « De l’approvisionnement durable à la valorisation des déchets » Dans le cadre de la relance économique suite à la crise de la COVID-19, l’ADEME et la Polynésie française, en partenariat avec la CCISM, lancent un appel à projets sur la thématique de l’économie circulaire. L’économie circulaire se substitue à l’économie dite linéaire consistant principalement à extraire, produire, consommer et jeter. Elle a pour objectif de produire des biens et des services tout en limitant la consommation et le gaspillage des matières premières, d’eau et des sources d’énergie à tous les [...]

2021-04-14T09:28:08-10:0013 avril 2021|

Découvrez le Guide des alternatives aux plastiques à usage unique

  Depuis le 2 juillet 2020, les sacs plastiques à usage unique sont réglementés en Polynésie française. Afin de connaitre la règlementation et obligations en vigueur, découvrez le Guide des alternatives aux plastiques à usage unique conçu par la CCISM et ses partenaires, la Direction de l’Environnement, l’ADEME, Tia’i Fenua et Te Ora Naho. Ce guide propose des solutions alternatives durables pour remplacer les sacs interdits, mais aussi des alternatives aux autres produits plastiques à usage unique (couverts, verres, pailles, etc.). Télécharger ici le Guide des alternatives aux plastiques à usage unique   source photo : https://www.courrierinternational.com

2021-03-23T15:35:20-10:0023 mars 2021|

Réduisez votre impact sur l’environnement avec la Visite-Conseil !

La Visite-Conseil proposée par la CCISM de Polynésie française permet aux entreprises d’obtenir des recommandations en termes d’hygiène, de sécurité et d’environnement. Il s’agit de préconisations concernant la réglementation et les clefs pour mettre en place une démarche de développement durable en entreprise. En quoi consiste la Visite-Conseil ? La Visite-Conseil, réalisée en une demi-journée, vous aide à connaitre vos points forts, vos points faibles et vos axes d’amélioration dans plusieurs domaines. Concernant l’environnement, vous pourrez appréhender une meilleure gestion de vos déchets, de vos consommations d’eau et rejets, de votre consommation énergétique ainsi que vos impacts sonores. De plus, [...]

2020-10-09T13:32:22-10:0009 octobre 2020|

Semaine européenne de la réduction des déchets – Opération Mon Repas Malin

Réduire son impact environnemental en participant à la 4ème édition de Mon Repas Malin Depuis le 1er septembre 2020 certains sacs plastiques de caisse sont interdits en Polynésie française (notamment ceux dont l’épaisseur est inférieure à 50 microns). Actuellement 45.5% du plastique produit dans le monde sont des emballages1, qui pour la plupart, ne sont utilisés qu'une seule fois avant d'être jetés. La restauration à emporter utilise souvent des emballages en plastiques non recyclables et à usage unique.   Afin de limiter votre impact sur l’environnement et en prévision d’une éventuelle future règlementation sur l’interdiction des emballages plastique à usage [...]

2021-11-22T15:02:27-10:0008 septembre 2020|

La CCISM et ses partenaires valorisent les artisans de la réparation

  La CCISM, en collaboration avec l’ADEME et la Polynésie française, souhaite valoriser les artisans de la réparation qui sont des acteurs importants dans le développement durable de la Polynésie française. En effet, en prolongeant la durée de vie des biens de consommation, les réparateurs font partie intégrante de l’économie circulaire. L’économie circulaire a pour objectif de produire des biens et des services de manière durable en limitant la consommation et le gaspillage des ressources tout en en limitant les déchets. Source : ADEME   En ce sens, la réparation fait partie d’un des sept piliers de l’économie circulaire, à savoir [...]

2020-01-13T10:02:32-10:0013 janvier 2020|

La CCISM lance une étude sur la réduction du gaspillage alimentaire en restauration

La CCISM, en collaboration avec l'ADEME, lance une étude sur la réduction du gaspillage alimentaire en restauration La CCISM, en collaboration avec l’ADEME, propose de mener une action sur le gaspillage alimentaire, en direction des différents types de restauration commerciale : les roulottes, les snacks et les restaurants volontaires. La réduction du gaspillage répond à un triple enjeu : Environnemental : à l’échelle mondiale, le gaspillage alimentaire émet autant de gaz à effet de serre qu’un pays dont le niveau d’activité se situerait en 3ème position : juste après la Chine et les USA. Cela est lié entre autres à l’énergie nécessaire [...]

Charger les articles suivants

Glossaire

CET (ou Centre d’Enfouissement Technique)2018-11-20T15:38:25-10:00

Site utilisé pour le stockage permanent et contrôlé des déchets ultimes.

Déchet2018-08-22T11:47:35-10:00

« Tout résidu d’un processus de production, de transformation ou d’utilisation,toute substance, matériau, produit ou plus généralement, tout bien abandonné ou que son détenteur destine à l’abandon. »

(Code de l’Environnement, Livre II, Titre 1er)

Déchets dangereux (ou à risques)2018-08-22T11:48:05-10:00

« Tous résidus de produits ou mélanges de produits ou matériaux ayant pour propriété d’être nocifs, ou toxiques, corrosifs, explosifs, combustibles, comburants, résultant de tout emploi dont le rejet dans le milieu naturel est de nature à induire un risque à court, moyen ou long terme, pour la santé de l’être humain et de son environnement. »

(Code de l’environnement – Art.D212-1)

Exemples : déchets d’amiante, déchets résultant d’activités de soins à risques infectieux (DASRI), résidus de peinture, batteries, huile de vidange, etc.

Déchets inertes2018-08-22T11:48:51-10:00

« Tous déchets qui ne subissent aucune transformation physique, chimique ou biologique, susceptible de porter atteinte à la santé de l’être humain et à son environnement. »

(Code de l’environnement – Art.D212-1) :

Exemples : déchets de plastique, métaux, ferrailles, verres, déblais et gravats non polluants, etc.

Déchets non dangereux2018-08-22T11:47:01-10:00

« Les déchets ne relevant ni de la classification des déchets à risques, ni celle des déchets inertes. »

(Code de l’environnement – Art.D212-1)

Exemples : déchets de papiers, cartons, textiles, déchets verts, boues fermentescibles, etc.

Déchets ultimes2018-08-22T11:50:57-10:00

« Déchets, résultant ou non du traitement, qui ne sont pas susceptibles d’être traités dans les conditions techniques et économiques du moment par extraction de la part valorisante ou par réduction de son caractère polluant ou dangereux. »

(Code de l’environnement – Art.D211-1)

En milieu terrestre, les déchets ultimes ne peuvent être stockés de manière permanente que dans un CET (ou Centre d’Enfouissement Technique) installé et exploité suivant les prescriptions règlementaires.

Filières d’élimination2018-08-22T11:51:53-10:00

« Ensemble d’opérations prenant en charge les déchets, dans des conditions satisfaisantes vis-à-vis de la santé publique et de l’environnement, depuis leur production ou leur détention, jusqu’au stade ultime ».

(Code de l’environnement – Art.D211-2)

Producteur de déchets2018-08-22T11:54:20-10:00

« Toute personne dont l’activité produit des déchets (producteur initial de déchets) ou toute personne qui effectue des opérations de traitement des déchets conduisant à un changement de la nature ou de la composition de ces déchets (producteur subséquent de déchets). »

(Code de l’environnement de la France métropolitaine, Art.L. 541-1-1)

Recyclage2018-08-22T13:41:33-10:00

Toute opération consistant à réintroduire directement un déchet dans un cycle de production dont il est issu en remplacement total ou partiel d’une matière première vierge.

Réemploi2018-08-22T11:55:26-10:00

Toute opération par laquelle des substances, matières ou produits qui ne sont pas des déchets sont utilisés de nouveau pour un usage identique à celui pour lequel ils avaient été conçus.

Rétention2018-09-06T14:42:15-10:00

Le stockage de produits liquides et notamment ceux dangereux, nécessite une capacité de rétention (bac, bassine ou tout autre système étanche) qui suit la règle suivante : s’il n’y a qu’un seul contenant, la rétention doit être égale à 100% du volume du contenant. En revanche, si le stock est composé de plusieurs contenants, alors la rétention doit avoir un volume égal à 50% du stock.

La mise en place d’un système de rétention permet de réduire le risque d’écoulement de liquides sur le sol et donc de pollution de l’eau et/ou du sol. Elle permet également la sécurisation du personnel (réduction du risque de chute).

Réutilisation2018-08-22T11:55:53-10:00

Toute opération par laquelle des substances, matières ou produits qui sont devenus des déchets sont utilisés de nouveau.

Traitement2018-08-22T14:47:33-10:00

Le traitement des déchets a pour objectif de réduire, dans des conditions contrôlées, un potentiel polluant initial.

Le traitement des déchets est envisagé aujourd’hui dans un cadre de complémentarité des filières et comprend des opération de valorisation, d’incinération et de stockage (enfouissement).

Valorisation2018-08-22T11:39:33-10:00

Mode d’exploitation des déchets qui vise à les transformer afin de les réintroduire dans le circuit économique.

Le terme générique de valorisation intègre le réemploi, la réutilisation, le recyclage, la valorisation organique, la régénération et la valorisation énergétique des déchets.